Culture & art

1.jpeg

Le sujet du développement de la culture dans la région de Perm est inépuisable. Pas étonnant que Perm est appelée la capitale culturelle. L'art de Perm a ses racines dans les temps anciens, où il est apparu dans les premières peintures murales des peuples anciens et a été développé sous l’influence des cultures d’Ananyino, de Rodanovo, de Glyadenovo et d'autres cultures. Plusieurs peuples ont habité dans la région de Perm pendant différentes époques historiques, chaque peuple a fait sa contribution. La région de Perm est riche et célèbre de ses antiquités.
La Galerie d’Art de Perm possède une grande partie des pièces d’art qui étaient faites par des artisans talentueux et qui étaient conservées dans les villes et villages de la Kama depuis des siècles. Les anciens peuples de la Kama, les ancêtres des komi-permiens modernes, ont vénéré dans leur religion païenne les dieux célestes - le soleil et la lune - et ont cru dans leur descente d'animaux et d'oiseaux. Leur compréhension du monde, la conscience de leur place sur la terre et dans l'espace sont décrites dans les pièces de la fonderie artistique en bronze, connues sous le nom du « style animal de Perm ».
Les fonds riches des musées d'histoire locale du pays de la Kama, comme le Musée régional de Perm, Musée régional de Tcherdyne, le musée du district Komi-Permien et les autres nous permettent non seulement de voir ces objets uniques, mais aussi d’en savoir plus sur la vie et les coutumes des premiers habitants du pays de la Kama.
La collection de la galerie comprend environ 43 000 articles et réunit des œuvres d'art russe et d'Europe occidentale de différentes écoles, styles et tendances artistiques des XV-XXème siècles. Ici on peut trouver les œuvres de la peinture, du dessin, de la sculpture, de l’art appliqué et de l'art populaire de la Russie et de l'Europe. La galerie contient une collection de céramiques antiques, des pièces d'art de l'Egypte ancienne, des articles en bronze tibétaines, les exemples d’arts appliqués du Japon, de l'Inde et de la Chine.
La région de Perm a également son propre grand nombre d’architectes, de sculpteurs et de peintres. Elle est souvent appelée le pays d’écrivains pour enfants. Les œuvres comme « La vie difficile, pleine de malheurs et de dangers d' Ivan Semionov, un élève de deuxième année de l’école primaire redoublant », « Lelichna de la troisième escalier » écrits par L.I. Davydytchev, des histoires de la nature de B.P. Astafiev, comme « Lac de Vasyutka », « Le cheval à la crinière rose » et les histoires pour les enfants de L.I. Kouzmine « Capitaine Coco et une pièce de verre verte », sont connus non seulement par les habitants de Perm, mais aussi les habitants de beaucoup d'autres villes russes. De plus, la ville de Perm a laissé la trace importante dans la vie et les œuvres du célèbre écrivain russe Boris Pasternak.
On peut dire que Pasternak, en tant qu’écrivain, a été né à Perm. Il est venu ici comme un jeune homme à la recherche de lui-même, et après avoir vécu à Perm seulement pendant six mois environ, il est reparti en étant un vrai écrivain. Bientôt, dans ses œuvres, dans la prose et les poèmes, il apparaitrait le sujet de l'Oural. Aujourd'hui, tout le monde sait que le roman « Docteur Jivago » décrit la ville de Perm: c’est une « maison avec des figures » dans laquelle on reconnait facilement la maison de Smychlyaev (maintenant c’est la bibliothèque municipale de Pouchkine) et l’hôtel particulier de Gribouchine, (aujourd'hui ce bâtiment abrite le Centre scientifique de Perm de la Filiale d’Oural d’Académie russe des sciences). Plus tard, dans d’autres œuvres de Pasternak on trouve la mention de la ville de Perm et de la Kama.
La fondation « Yuryatine » (le nom de Perm dans le roman « Docteur Jivago ») a été créée par les philologues de l’Université d’Etat de Perm il y a plus de dix ans. En 2006 (l’année du 50ème anniversaire du roman « Docteur Jivago » et du 90ème anniversaire de l'arrivée de l'écrivain dans la ville), le Théâtre dramatique académique de Perm a mis en scène une fantaisie musicale basée sur le roman « Docteur Jivago » de Boris Pasternak. Le spectacle a gagné des nombreux prix prestigieux.
2.jpeg
Le ballet de Perm est célèbre dans le monde entier. Perm est appelée la Troisième Mecque de Ballet après Moscou et Saint-Pétersbourg. Mais peu de gens savent que l'une des meilleures écoles de danse est située à Perm. Les danseurs diplômés de l'Ecole Chorégraphique de Perm habitent et travaillent partout dans le monde - en Amérique et en Australie, en Irlande et au Japon. Beaucoup d’anciens élèves de l’école ont travaillé avec succès à l’étranger, et certains d'entre eux continuent leur carrière aux Etats-Unis, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Israël. Les étudiants qui ont terminé les études dans l’école, enseigne les métiers de danses dans les nombreuses écoles de danse et les studios amateurs.
De nombreux théâtres en Russie acceptent dans leurs troupes des jeunes diplômés de l'École Chorégraphique de Perm. Aujourd'hui, ce sont les grands solistes de ballet à Nijni Novgorod, Oufa et Perm. Une diaspora de danseurs de Perm est apparue à Saint-Pétersbourg, les ballerines formées à Perm dansent aux théâtres de Moscou, comme le Théâtre Bolchoï et le Théâtre du Kremlin. Le Théâtre académique d’Opéra et de Ballet de Tchaïkovski accepte aussi volontairement les diplômés de l'Ecole Chorégraphique de Perm. C’est le seul théâtre en Russie qui a mis en scène tous les spectacles du compositeur (19 opéras et 3 ballets) et devenu alors la vraie Maison de Tchaïkovski.
Le kraï de Perm a des nombreuses écoles d'art, des universités, des bibliothèques et des théâtres. L'art moderne se développe très activement aussi. Le Musée d'Art Contemporain a été récemment ouvert à la gare fluviale. En plus de ses objectifs artistiques le musée a une mission spéciale par rapport à la ville, et même pour la région de Perm entière. C’est la création d'un nouveau patrimoine culturel, capable de devenir un patrimoine mondial.
C’est impossible de décrire toutes les richesses et la grandeur du patrimoine de la région de Perm dans un article. Pour vraiment apprécier la grandeur des monuments historiques et culturels, il vaut mieux venir ici et tout voir avec vos propres yeux.

Carte interactive Consultation en ligne Up